14/03/2018

RONALD ZACHARIAS PLEINE PAGE DEMAGOGIQUE DANS LA TDG

Le seul avocat genevois, à ma connaissance, qui se dit fier d'être multi-millionnaire en immobilier- 200 millions ce que pèse son clan à ce que j'ai lu-finance une pleine page dans la TdG, pour sa Genève en Marche, grotesque imitation du mouvement d'Emmanuel Macron, avec l'affairiste gominé Eric Stauffer qui n'a toujours roulé que pour son ego surdimensionné, en faisant croire qu'il roule pour le peuple.

A entendre Ronald, pour protéger la classe moyenne, pour soutenir"l'excellent niveau des prestations sociales envers les plus faibles" il faut protéger les riches pour éviter qu'ils partent de Genève, et donc ne pas élever leurs impôts comme le veulent la bête noire du spéculateur immobilier, les socialistes. C'est son crédo politique comme un autre dénommé Donald. Le seul crédo de sa page de pub.


Or, les chiffres qu'il nous balance pour nous effrayer sont trompeurs: 2600 multimillionnaires et milliardaires payent plus de 1,5 milliard d'impôts sur le revenu soit 31 % de l'ensemble de ces impôts.

Il nous annonce que si seulement 1000 de ces personnes devaient quitter le canton, il faudra que la gauche explique à la population comment elle compensera ces pertes. Et c'est la classe moyenne qui devra éponger le déficit, vu que 35% de la population ne paye pas d'impôts. Et pourquoi donc? Il y a d'autres manières de faire rentrer des masses d'argent dans les caisses publiques que de ponctionner les classes moyennes!

J'apprends aussi qu'il y a 35% de pauvres à Genève, ce qui me semble beaucoup pour une ville si riche car en effet, pour avoir le droit de ne pas payer d'impôts, il faut en être réduit à ne vivre qu'avec le minimum vital, sinon, les autorités ne sont pas folles, une bonne partie de ces 35% payerait au moins un peu d'impôts.

De plus si j'en crois le site de l'Etat de Genève concernant son projet de budget 2018, toutes les charges s'élèvent à 8,293,5 milliards de francs, y compris donc toutes les charges sociales pour les plus démunis, qu'affectionne particulièrement le prétendant au Conseil d'Etat...

Les rentrées totales de l'Etat s'élèvent elles à 8.032.2milliards, cela relativise le 1,5 milliards d'impôts sur le revenu payé par les 2600 plus riches résidents genevois. Nous ne sommes plus qu'à 18% de l'ensemble des rentrées d'argent de l'Etat de Genève. Interrogé sur l'Etat de la dette genevoise, feu le Conseiller d'Etat radical Robert Ducret m'avait assuré que l'Etat était riche aussi par les rentes que lui procuraient ses biens immobiliers qui sont colossales.

Chères Concitoyennes, Chers Concitoyens, soyez sûrs que si vous élisez Ronald Zacharias au Conseil d'Etat, celui-ci sera in fine, le Conseiller d'Etat des riches, puisque il est fier d'appartenir à cette classe-là.

S'il est Conseiller d'Etat pour l'urbanisme et le logement, oubliez les logements bon marché pour les revenus modestes. Il veut lui des propriétaires contents et heureux: et la plupart des appartements en propriété par étages, la plupart des villas mêmes petites, en ordre contigü dépassent le million à Genève, créant des frontaliers suisses par dizaines de milliers.

La cherté des logements qui ponctionne très fort la classe moyenne. La faute à qui ? En très grande partie  aux spéculateurs immobiliers comme lui qui ont fait depuis 40 ans leurs centaines de millions par la spéculation immobilière, la hausse des prix du terrain  des bâtiments et des logements.

Pour faire rentrer plus d'argent dans les caisses de l'Etat il faut rendre pénal l'argent au noir, ce vol d'argent public par milliards à Genève, pudiquement appelé soustraction fiscale en ce qui concerne l'argent au noir des riches. Doubler les fonctionnaires à la Cour des Comptes: ce sont eux qui font rentrer le plus d'argent par fonctionnaire. C'est une piste. Il y en a plein!

Un Etat fort pourra s'attaquer aux inégalités par le contrôle et le développement d'organismes publics qui défendent l'intérêt public et les biens communs: le travail, le logement, l'éducation, la santé, le sport, la culture, la mobilité, la nature. Et les libertés fondamentales de notre constitution pourront alors être sauvegardées.Celle-ci nous dit: tous les citoyens et citoyennes doivent oeuvrer pour la prospérité commune.

  Il faut revenir aux valeurs de base concrètes du peuple souverain dans une République: Egalité et Justice comme équité.

Dans les faits, et pas dans les paroles uniquement des démagogues du parti des riches: une Genève fière et forte, la force citoyenne, Genève en marche, bla,bla, bla et encore bla,bla!

 

Pierre Pittet, Président de la CJP, association Citoyens-ennes pour la Justice publique.

p.pittet.court@bluewin.ch

079 349 59 25

cjp.geneve@gmail.com

 

 

 

01:12 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Taxez les dealers de drogue qui dealent absolument librement partout dans Genève! Et exportent leur fric dans leurs pays d'origine tout aussi librement!

Écrit par : Dominique Degoumois | 14/03/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.