04/05/2015

ELECTIONS: ALLIANCES CONTRE NATURE?

DANS LES COMMUNES D' ONEX, VERNIER, LANCY  LE PARTI XENOPHOBE-FRANCOPHOBE ZERO FRONTALIER, LE MCG S'INSURGE

En quoi par exemple à Lancy, une alliance-socialistes-verts-démocrates chrétiens serait contre nature?


C'est un peu vite oublier, que dans les communes à forte population de classes populaires comme Onex, Lancy, Vernier, c'est cette alliance dans les années 50-60 qui a permis la construction rapide de nouvelles constructions bon-marché HLM-HBM  à très grande échelle, comme la cité nouvelle d' Onex. Il est vrai qu'à l'époque le PDC s'appelait PICS, parti indépendant chrétien social, et que les affairistes, avocats notaires et j'en passe n'avaient pas encore pris la majorité du pouvoir pour s'appeler ensuite démocrate-chrétiens larguant leur côté social.

C'est ainsi qu'une majorité de députés au Grand- Conseil à responsabilité sociale: parti du travail, parti socialiste et parti indépendant chrétien social arrivaient à faire passer les lois permettant de construire en force et rapidement de vastes projets des logements abordables pour les familles à revenus modestes.

Jusqu'à preuve du contraire  Jésus de Nazareth, à l'origine du christianisme et donc des chrétiens était du côté du peuple, du côté des pauvres, contre les affairistes de l'époque qui pactisaient avec le pouvoir de Rome. Non seulement il avait la fibre sociale mais vraisemblablement encore plus: il a dû séjourner et se former dans le groupe des juifs esséniens, qui vivaient en union avec la nature, du fruit de leur travail,  développant des énergies spirituelles et des capacités de guérison. Ils   mettaient tout en commun d'une manière égalitaire. Une sorte de communisme primitif. De Gaulle, grand catholique a même gouverné avec des communistes dans l'après-guerre. Parler d'alliance contre nature, c'est le langage des ignorants.


Idem pour Onex: en quoi une alliance ponctuelle entre une maire socialiste, une conseillère administrative verte et un représentant PLR à tendance radicale serait vraiment contre nature. Avec un néo-libéral, oui mais cela n'a pas l'air d'être le cas avec François Mummenthaler.

Non, il s'agit d'une alliance pour bouter hors du Conseil administratif de Onex, un xénophobe-francophobe à tendance hégémonique fascisante qui ne roule en fait que pour lui, pour son Parti, sûr de son bon droit. Parti ni droite, ni gauche, en fait un coup à droite, un coup à gauche, dans le but final de prendre la majorité du pouvoir et bonjour les dégâts!

Programme: aider et protéger les Onésiens contre le frontalier, le non Onésien  à coups de publicité envahissante, sur des immenses affiches et dans les boites à lettres: mes alliés c'est vous! Votons pour Eric Stauffer, pour votre futur!

Les derniers arguments avant la votation du 10 mai du bonimenteur démagogue valent leur pesant d'or. Il veut maintenant  donner des parkings gratuits aux Onésiens - demain, on rase gratis- ou encore obliger la poste à monter dans les étages pour distribuer le courrier! Pour capter le vote des vieux: pitoyable!

En fait Eric Stauffer veut garder ses jobs politiques qui lui rapportent bien: conseiller administratif, député, conseils d'administration.

Dans l'économie privée, il faut un bien ou un service à proposer vraiment utile pour durer, avec un bon rapport qualité-prix. Sans même parler de ses fiascos, il n'a l'air d'avoir su convaincre.

Il lui restait la carrière politique: sauf que pour durer, il faut des résultats. Les promesses ne suffisent pas, et les citoyens votants à Onex ( un peu plus du tiers) crédules et abusés par ses slogans " zéro frontalier " ni gauche ni droite" deviennent critiques et ne se laissent plus berner!


Pierre Pittet, citoyen d'Onex.



14:34 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.