15/07/2014

ISRAEL: LA TROMPERIE HISTORIQUE.

Des forces en présence déséquilibrées.

gaza.jpg

La nouvelle tragédie qui est en train de se dérouler sous nos yeux à Gaza - déjà 170 Palestiniens tués dont 70% de civils selon l'ONU et zéro Israélien, massacres assymétriques- doit nous interroger sur le conflit qui dure depuis 1948 soit depuis la création de l'Etat israélien, alors que l'Etat palestinien qui avait été décidé par souci d'équilibre et d'équité par les Nations Unies n'a jamais pu voir le jour. Pourquoi cela? Où se nichent dans l'Histoire les différentes légitimités qui se font face?


Un point  de vue historique.

Les Palestiniens arabes et musulmans sont sur leurs terres ancestrales depuis que l'Islam s'est imposé à la suite des conquêtes des disciples et des armées de Mahomet soit depuis environ 1300 ans.Un Etat chrétien et templier de Jérusalem a même vu le jour au temps des croisades mais n'a pas duré. Pour faire court, le pouvoir du dernier Etat islamiste-  s'est effrondré à la suite de la première guerre mondiale lorsque l'empire Ottoman musulman a été liquidé et que la Palestine s'est retrouvée sous mandat britannique  Les juifs ont commencé à affluer en Palestine, terre antique des hébreux, de la religion hébraïque, comme de la chrétienne du reste, des juifs sépharades, minorisés face à des peuples puissants et dominateurs de l'antiquité comme les Egyptiens, les Babyloniens et plus tard les Romains.

A la suite de la seconde guerre mondiale, le monde occidental vainqueur de Hitler avec l'URSS, traumatisé et culpabilisé par la Shoah, plus de 4 millions de juifs exterminés par les hordes nazies, une chance est donnée pour la création d'un Etat, l'Etat d'Israel pour que les juifs retrouvent un foyer. Mais des centaines de milliers de Palestiniens sont chassés ou doivent  quitter leurs terres et se réfugier dans les pays arabes amis, car les juifs askhénazes, les juifs de l'Europe du Nord, arrivent en masse dans leur terre promise et ont besoin de terres. Le rapport de force va dans leur sens, puisque la puissante dispora  économique et financière étasunienne va les aider. Pour une part issus du monde socialiste de l'Europe de l'Est et de la Russie, ils créent des coopératives agricoles et travaillent dur pour créer leur Etat  libéral, démocratique et social. Mais l'injustice jamais réparée car aucun Etat palestinien n'a vu le jour va créer les conflits qui durent jusqu'à ce jour. Les conflits et les extrémismes.

Les Palestiniens veulent leur Etat,légitime lui aussi puisqu'ils vivent aussi sur leurs terres ancestrales, qu'ils ont une langue, et une culture religieuse, avec Jérusalem-Est comme capitale et le droit au retour de leurs réfugiés, pour ceux qui le désireraient. Tout cela semble logique et rationnel.

Les Israéliens veulent que leur Etat, l'Etat d'Israel soit reconnu comme l'Etat du peuple juif. Mais là commence l'irrationnalité et la tromperie historique car il n'y a pas qu'un peuple de culture et de religion juive mais au moins trois, dont deux qui ont embrassé la foi en un Dieu unique, dans la tradition hébraique, deux qui se sont convertis. 

Le peuple Khazar,  peuple semi-nomade de l'Asie centrale qui a émergé  au 8ème siècle aux abords de la mer Caspienne et de la Crimée: son roi et son aristocratie se sont convertis au judaïsme séduits par les colons juifs installés dans les parages ayant vraisemblablement du fuir l'empire chrétien d'Orient,et sa capitale Byzance. Encore païens et animistes, les Khazars soumis aux pressions chrétiennes et musulmanes ont préféré embrasser aussi une religion d'un Dieu unique, peut-être aussi pour se faire respecter de ceux qu'ils avaient soumis, car il avaient créé un empire qui a disparu quelques siècles plus tard sous les coups vraisemblablement de la Horde d'Or, Gengis Khan, entres autres. Ces Khazars judaïsés s'enfuirent et s'essaimèrent dans l'Europe du Nord, et leurs descendants pour une bonne part sont devenus les juifs askhénazes  d'Europe de l'Est et du Nord, de Hongrie, d'Ukraine, de la Russie, de l'empire allemand.

L'autre peuple c'est le peuple de la reine de Saba, invitée par le roi Salomon vers 1000 ans avant J-C. Séduite par sa cour et sa religion, qui est repartie dans son pays, l'Ethiopie actuelle, conquise et convertie. Cela a donné les juifs d'Ethiopie qui veulent aussi leur passeport israélien!

Si la légitimité d'un peuple sur une terre, un territoire, un pays, pour fonder un Etat, une Nation, c'est une occupation et les soins d'une terr ancestrale, une culture, une religion, une philosophie, des valeurs communes, une langue commune, ces deux peuples n'ont pas de légitimité ancestrale à occuper la Palestine. Seul le peuple  juif sépharade,  les juifs d'Orient peuvent revendiquer une partie de la terre de leurs ancêtres hébreux à partager avec ceux qui l'ont aussi occupée et soignée plus tard, mais quand même depuis 1300ans. L'Histoire est claire à ce sujet. Et parler d'un peuple juif  uniforme est une tromperie historique comme l'antisémitisme est une tromperie sémantique, car seuls les descendants des anciens hébreux sont des sémites. Les juifs askhénazes, en tous cas ceux qui descendent des Khazars sont d'origine indo-européenne  comme les Européens de L'Ouest et de l'Est.

Le rapport de force actuel.

La disproportion des forces en présence, entre le Hamas, et sa branche armée dans l'enclave de Gaza sinistrée avec son million d'habitants, qui lancent des roquettes interceptées par Israel, donc sans dégâts ou presque en tous cas en 2014, mais s'entêtent à nier son existence, et Tsahal et son armée moderne, qui lance des raids aériens est abyssale: 1300 morts palestiniens avec plomb durci en 2008, cent fois moins pour  les Israéliens. Env 150 morts palestiniens avec  pilier de défense en 2012 et 6 israéliens. Et depuis maintenant 7 jours  suite aux pilonnages des avions de Tsahal 172 morts côté palestinien, dont 70 % de civils selon l'ONU et 0 mort côté israélien.

C'est à croire que le pouvoir israélien veut éradiquer le Hamas et toute résistance dans le peuple gazaoui. Hamas dont le parti  a pourtant gagné les élections démocratiques palestiniennes en 2007.IL utilise tous les prétextes depuis 2008, pour nettoyer sans pitié toutes les infrastructures du Hamas militaires et civiles  après quelques années chaque fois qu'elles sont remises à flot après les tragédies de centaines de tués. Et les roquettes, de plus en plus inefficaces pleuvent sur le territoire israélien sans faire de victimes grâce aux moyens d'interception sophistiqués de Tsahal.

Pourtant, il n'y arrivera pas. Les  Hamas n'arrivera pas non plus à détruire l'Etat d'Israel, car chacun les Palestiniens et les Israéliens ont  une légitimité historique pour avoir leur propre Etat et les peuples sont têtus et les alliés des uns et des autres aussi.

Comment faire pour assoir  les Palestiniens et les Israéliens à la table des négociations?

Il n'y a que les rapports de force qui comptent sur cette planète depuis que l'homme est homme. Et dans le cas d'espèce la seule solution réaliste semble affaiblir le plus fort, soit Israël.


Le problème, c'est que à cause du puissant lobby économico-financier juif des Etats-Unis capable d'influencer la politique étasunienne en faveur d'Israel, avec ses milliards chaque année pour l'armée Tsahal  et que les Etats- Unis sont encore la première puissance mondiale, la voie est étroite et pourtant elle existe. Elle a fonctionné contre l'apartheid de l'Afrique du Sud. Pourquoi ne fonctionnerait-elle pas contre Israël qui pratique lui aussi, l'apartheid et la colonisation?


Elle s'appelle sanctions, embargo pour les Etats de la communauté internationale. Elle s'appelle boycott des produits israéliens pour les citoyens du monde qui veulent une solution négociée et équitable. C'est très efficace. La preuve avec l'Iran qui s'est rendu à la raison, à cause des problèmes économiques que son peuple rencontrait avec l'embargo,  efficace quand il est piloté par les Etats-Unis, qui sont les maîtres de la première monnaie mondiale pour les échanges économiques.Par contre, concernant Israël, il faudra trouver d'autres rapports de force.

Alors les négociations deviendront équitables, la vérité des faits historiques sera reconnue et une paix juste sera possible pour la prospérité  commune des peuples vivant en Palestine, des deux Etats fédérés sur une même terre, une même patrie ancestrale.

Et tous les cupides à qui profite les guerres, les sociétés privées d'armement, comme les adeptes du marché noir spéculatif. iront se faire voir ailleurs.


Pierre Pittet.










11:23 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

"Elle a fonctionné contre l'apartheid de l'Afrique du Sud. Pourquoi ne fonctionnerait-elle pas contre Israël"
C'est marrant de voir que vous posiez la question alors que vous énonciez la réponse quelques lignes plus haut...
Une question : l'apartheid en RAZ a t-elle disparu alors que l'URSS dominait indirectement (plus ou moins...) l'Angola et le Mozambique ?
2ème question : qu'adviendrait-il si on suivait votre vision ? Ou plus précisément : combien faudrait-il de temps aux Arabes pour liquider les Juifs séfarades privés de soutien américain ?
Au début de votre texte, on a l'impression que vous avez réfléchi. Cette impression ne dure pas longtemps...

Écrit par : Géo | 15/07/2014

Les commentaires sont fermés.