04/04/2014

ELECTIONS JUDICIAIRES GENEVOISES: LA CENSURE

LES VERITES QUI DERANGENT

Malgré la censure, puisque 300 médias avaient été invités à notre conférence de presse annonçant notre soirée du 28 mars: les Citoyens et les Citoyennes devant la Justice genevoise et qu'un seul s'est déplacé, l'hebdomadaire Gauchebdo à la ligne éditoriale indépendante, la soirée a accueilli une cinquantaine de citoyens et de citoyennes, dont beaucoup avaient souffert des politiques judiciaires zappelliennes et jornotistes. Ils se sont rendus compte qu'ils n'étaient pas les seuls dans leur cas, cela les a rassuré et des contacts ont été pris.


Un jour plus tôt, de très nombreuses personnes présentes  lors du débat de la Tdg ont pu observer que j'ai été censuré par le rédacteur en chef de la Tdg, M. Pierre Ruetschi. Avec persévérance, j'ai levé la main pendant 45 min. Il a fait tout le temps semblant de ne pas me voir. La journaliste de la tdg présente lui a montré celui à qui on ne donnait pas la parole. Il a fait mine d'acquiescer, mais  rien. Je suis venu le féliciter à la fin des débats pour son habileté à censurer qui est prodigieuse.


 

M. Pierre Ruetschi a une très bonne perception des choses .Car si  une seule des casseroles que traine Olivier Jornot présentes sur notre affiche,si un seul  dossier était pris en charge par les grands médias, s'ils voulaient faire la lumière, toute la lumière comme quand ils ont réussi à virer Mark Muller du poste de Conseiller d'Etat, Olivier Jornot perdrait au moins 20 % des intentions de votes, car la population n'aime pas les magouilleurs, mais elle est tenue dans l'ignorance pour qu'un PG, avec une politique judiciaire d'extrême droite fascisante puisse être élu au premier tour.

 Dans les débats, que ce soit avec la Tdg ou à Léman Bleu,Olivier Jornot est mauvais  contre Pierre Bayenet. C'est un fait. Il ne faut pas grand chose de plus pour qu'il s'effondre. En plus, la population déteste à juste titre très souvent, de plus en plus les politiciens et leurs partis. Si révoltés par des scandales, les abstentionnistes ou la jeunesse se mettent à biffer Olivier Jornot sur une de ses listes ou voter pour l'avocat Pierre Bayenet, celui-là pourrait ne pas passer le cap du premier tour avec 50 % des votes. Et pendant un mois, le débat démocratique pourrait continuer, si les réseaux sociaux s'en mêlaient également. 

Disons, il faut un beau scandale comme l'escroquerie à l'argent public dans l'affaire de la fondation pour le logement bon marché et l'habitat coopératif la FPLC. Il est pratiquement complice de ses amis politiques PLR de Veyrier, puisque au lieu d'ouvrir une enquête pénale pour escroquerie et détournement d'argent public présumés,alors qu'il connait le dossier, il persécute un courageux lanceur d'alerte le juge Daniel Devaud de la Cour des Comptes sur un point de détail: il aurait violé le secret de fonction. Depuis quand, un juge pour des raisons d'intérêt public ne peut pas être un lanceur d'alerte, quand le secret de fonction n'est là que pour cacher un crime! Les citoyens sont devenus tellement lâches pour défendre l'intérêt public que plus c'est gros, plus ça passe..
 

 Comme sa complicité dans le crime contre les Droits de l'Homme perpétré contre Mohamed El Ghanam, le juriste dissident anti-Moubarak ( il a classé en mai dernier donc couvert l'affaire du policier Mettraux qui a criminalisé El Ghanam à l'aide d'un faux pour lequel avec les faux du chef de la police de Blocher  Von Daeniken, Mohamed El Ghanam, tout en étant parfaitement innocent, a croupi en prison pendant 8 ans) Ce n'est guère mieux actuellement puisqu'il est dans une unité pénitenciaire à la clinique psychiatrique de Belle-Idée, comme un criminel. Il a échappé de peu à Curabilis. Là, même innocent car diffamé par des puissants, vous y êtes à l'aide des psychiatres, pour la vie, à 1500 frs la journée pour les contribuables genevois!

La directive Jornot est un beau scandale également pour Genève, la capitale des Droits de l'Homme et nous ne comprenons pas que le comité de soutien de P. Bayenet, n'ait pas encore organisé une manifestation monstre devant le Tribunal de Police, le nouveau Palais de Justice pour dénoncer cette directive Jornot qui est d'extrême-droite fascisante. Cette directive n'est acceptée par aucun pays européen lié à l'espace Schengen, car elle est illégale, en violation des traités passés entre la Suisse et l'Union européenne. Comme Jornot est un politicien avant d'être un PG, bien qu'il s'en défende dans ses discours, mais sa pratique le trahit, ce qu'il l'intéresse c'est d'être en phase avec l'opinion publique genevoise de plus en plus manipulée et raciste, et que donc pour gagner les élections, comme un bon subversif d'extrême- droite, il se fout de la signature des traités de la Suisse avec l'Union européenne, il se fout du Droit Schengen concernant les étrangers auquel la Suisse doit se soumettre parce qu'elle a signé ce traité.

En pièce jointe, vous pouvez lire le seul texte non censuré d'un journal ( à part le blog de la tdg) concernant la position et les critiques de la CJP pour les élections du Procureur-général. C'est un texte scanné de l'article de Gauche-Hebdo, car le texte n'est pas encore sur le site du journal. En pièce jointe également, les détails de l'affiche.

CJP_JORNOT_2014.jpg

cjp texte de Gauchebdo campagne pour l'élection du PG Scan.pdf

De plus, nous avons eu la bonne surprise de l'envoi de photos d'un photographe qui a découvert quelques affiches bien placées dans des lieux connus de Genève. C'est le printemps, et le peuple de Genève commence à bouger et à provoquer.C'est réjouissant. Faites circuler ces photos un maximum sur les réseaux sociaux afin de forcer les médias à ouvrir les débats sur les thèmes encore non traités dans la campagne pour l'élection du procureur général

Pierre Pittet Président de la CJP Citoyens-citoyennes pour la Justice publique.

Pour les contacts cjp.geneve@gmail.com

 

P19.jpg

 

A L'entrée du parc des Bastions, sous les cerisiers en fleurs.

 

P18.jpg

 

Sous les marronniers  de la Plaine de Plainpalais encore vivants.

 

  P5.jpg

Le coup de tonnerre dans un ciel radieux !

 

P4.jpg

 

Un initié furax qui a dû passer par là!

 

P20.jpg

22:26 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Artiste avant tout, n'ayant de temps à perdre à suivre en détail toutes les ficelles politiques l'entravant, je découvre votre blog fort intéressant, et vous signale pour information que la rédaction des blogs TdG censure depuis un mois la présentation, sur son site, de l'ouvrage que j'entretiens depuis sept ans, très apprécié par un grand nombre d'esprits avertis et redouté par de petits clans de vendus au capital en poste. Cependant, à cette heure, http://barondecuir.blog.tdg.ch est toujours accessible pour qui connaît cette url-adresse. Que je vous invite à (re?-découvrir longuement) bien plus loin que les derniers billets en date. Et que http://barondecuir.blog.tdg.ch soit pour vous et l'association Citoyens pour la Justice une source d'information sur les exactions en vigueur à Genève. Avec mes meilleurs messages.

Jean-Marie Roth, alias Bas Rond-de-cuir Ali Gniominy, Roi-Député du Parti Railleur d'Extrême-Centre-Gauche, pour ne vous asservir.

Écrit par : Jean-Marie ROTH | 08/05/2014

J'ai également parcouru votre blog et je trouve vos textes poétiques et littéraires, votre verve critique rafraichissante. Si vous n'êtes plus référencé, c'est que vous dérangez le désordre établi, d'un système, le Libéral-capitalisme en crise partout dans le monde, mais qui veut cadrer qui déteste les électrons libres et surtout les inspirés, les doués.

Je suis relégué moi-même dans Tous les blogs. Je ne suis pas référencé dans Invité, là il ne faut pas de vagues, que du lisse. La bateau République de Genève tangue assez déjà, pense le Grand organisateur des référencements. Ni dans blog citoyen ni dans blog public. J'en tire plutôt une fierté d'avoir l'honneur d'être censuré. Mas pas complètement ils ne sont pas fous. Les apparences de la liberté d'expression doivent justement apparaitre. Que voulez- vous, c'est une seule famille d'oligarques qui posséde Tamedia, qui possède la Tdg, à 70%. Et vous voudriez avoir des journalistes libres d'enquêter sur la vérités des faits à charge et à décharge qui peuvent déranger la classe dominante oligarchique? Faut pas rêver. Soyons contents. Nous avons un support, même minime pour continuer à peser dans la pénombre genevoise.

Écrit par : pierre pittet | 21/05/2014

Les commentaires sont fermés.