12/01/2014

L'ARROGANCE DE CABLECOM-NAXOO.

LA DEMOCRATIE GENEVOISE N'EST PAS A VENDRE!

Qui est derrière Cablecom? Une multinationale yankee au doux nom de Liberty Global,près de Denver, Colorado, dont l'actionnaire principal est un multi- milliardaire,qui a fait son blé dans les cables et les tv, John C. Malone.Par l'intermédiaire de Liberty Global Europe il a mis la main sur Cablecom  en 2005 ancienne société suisse qui était même dans le passé pour partie en mains publiques, en mains de Swisscom. Alors qu'est-ce qui a poussé les dirigeants de Naxoo, dont la majorité des actions appartenaient à la Ville de Genève à se  livrer les pieds et mains liés à Cablecom qui entretemps avait été complètement privatisé, après avoir été spéculé dans d'autres mains encore?


En effet, quand Cablecom est entré dans le capital de Naxoo, une convention a été signée qui interdisait à l'actionnaire principal, la Ville de Genève, de vendre des actions à une autre entreprise que Cablecom. Inimaginable! Impossible par exemple que l'entité publique Ville de Genève, vende  Naxoo, à une autre entité publique, le concurrent de Cablecom, Swisscom dont une majorité des actions est publique, ce qui aurait été logique.

En effet, les infrastructures, comme les réseaux de câbles qui permettent les télécommunications numériques comme le téléphone, la télévision, internet sont stratégiques pour l'indépendance et la souveraineté d'un pays. A l'heure où la NSA, les services secrets yankees cherchent à espionner le monde  entier pour une part importante depuis la mission américaine de l'ONU à  Genève, cette décision de vendre Naxoo à une transnationale yankee est un acte soit d'imbécilité stratégique, soit de trahison civique et patriotique, soit bien pire, une simple histoire de corruption. Tout est devenu possible à Genève, une des capitale mondiale de la cupidité liée à l'argent et à ses dérives.  La Cour des Comptes genevoise ferait bien d'enquêter sur les dessous de la transaction de la vente d'actions Naxoo à Cablecom et de la fameuse convention liant Naxoo à Cablecom 

En effet, en vendant Naxoo à Cablecom avec 25% d'actions de Léman Bleu, l'argentière genevoise, Sandrine Salerno, qui n'a de socialiste que le nom, affaiblit Swisscom, dont le bénéfice sert à la collectivité publique pour plus de moitié, alors que celui de Cablecom au final remplira les poches du multimilliardaire du Nevada. A l'heure qu'il est, Cablecom possède env. 1500.000 clients en Suisse  pour les cables et réseaux numériques, alors que Swisscom n'en a que la moitié. Le message concernant la défense de nos intérêts stratégiques en tant que pays indépendant est lamentable. 

Suprême arrogance et mépris des Droits du peuple genevois! Avant le vote populaire qui doit décider par  référendum si les citoyens, citoyennes genevois, acceptent de vendre Naxoo à Cablecom, Cablecom ramasse tous les clients de Naxoo, consentant et complice et fait même du démarchage par téléphone! Révoltant! Mais d'après la magistrate Sandrine Salerno, cela n'a rien à voir le vote et avec la vente! Nous prends- elle tous et toutes pour des imbéciles!

Il faut que les électeurs et électrices votent en masse contre la privatisation de Naxoo et de Léman-Bleu en assénant très fort:  LA DEMOCRATIE DE GENEVE N'EST PAS A VENDRE !


Pierre  Pittet, président  de l'association CJP Citoyens pour la Justice publique.



21:59 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

Bonjour,

La tente noir imposée par upc et déprimante, les visages sont rouge, pâle cadavérique ou jaune hépatique.Je n'ai jamais vu une télévision de si mauvaise qualité. Je regrette les couleurs Naxoo. LE MAL EST FAIT. Y-a-t-il un moyen de garder Naxoo si nous aurions les choix?

Écrit par : Campeanu Michel | 18/01/2014

Bonjour,

Wow! un billet tout dans la subtilité... Vous semblez vraiment avoir une obsession des Américains (3 x yankee dans ce court texte). C'est presque aussi caricatural que les Rouges avec le couteau entre les dents :)
A part ça, John Malone n'est pas le propriétaire de LIberty Global (http://investors.morningstar.com/ownership/shareholders-major.html?t=LBTYK®ion=usa&culture=en-US&ownerCountry=USA), mais vous ne semblez pas en être à une imprécision près...
Comme vous n'avez pas d'arguments bien solides, vous faites feu de tout bois et tous les ficelles sur lesquelles on pourrait tirer pour faire peur au quidam sont réunis... Je crains que la NSA n'ait aucun besoin hélas que l'entreprise soit américaine pour espionner...
A part ça, je vous signale de Naxoo n'est plus actionnaire de Léman Bleu depuis un bon moment.
Bref, votre délire anti-Salerno vous fait même défendre Swisscom, ce qui est assez comique..
Soyons sérieux: la vente de Naxoo créera enfin une concurrence saine dont bénéficierons TOUS les usagers, tout en rapportant 58 millions de francs qui pourront certainement être utilisés à meilleur escient.
Voilà, c'est dit.. Mais qui le verra, car je crains que vous ne publiiez pas ce commentaire...

Écrit par : Lucide | 27/01/2014

Bonsoir,

Concernant mes imprécisions, je concède que j'ai été mal informé par un ancien membre de la direction de Léman Bleu qui pensait que Naxoo possédait encore 25% de Léman-Bleu En effet, et c'est encore plus grave que je pensais:c'est le " socialiste " Manuel Tornare qui a poussé à la vente du quart des actions de Léman Bleu, à l'oligarque Stéphane Barbier Muller( avec sa famille, il possède plusieurs centaines de millions de frs selon Bilan) Et selon mes infos, il a vendu pour presque rien!

Par contre selon mes recherches sur internet, Malone est bien propriétaire ou co-propriétaire de Liberty Global.Cliquez sur le lien et informez-vous.

http://www.denverpost.com/ci_22526643/john-malones-liberty-global-acquire-virgin-media-23
A part cela, nous n'avons pas du tout la même notion de l'intérêt public, puisque vous trouvez comique que je défende Swisscom , qui est heureusement
encore en mains publiques pour une très petite majorité de ses actions.Et la qualité de son service est bien meilleur, que les entités privées avides de profit. Comparez par exemple la débilité de la première chaine française,
qui appartient à l'oligarque Buygues avec Antenne2 . Sur la plan de l'intérêt culturel ou intellectuel, il n'y a pas photo. Léman Bleu a beaucoup perdu de son intérêt, de sa liberté de ton, depuis qu'il a été privatisé. Sans parler de la censure, implacable pour les gens qui dérangent les puissants au pouvoir. J'en sais quelque chose!

Je salue par ailleurs votre formidable courage qui vous fait signer " lucide".

Pierre Pittet, président de l'association CJP Citoyens-citoyennes pour la Justice publique.

Écrit par : pierre pittet | 07/02/2014

ne vous fatiguez pas à répondre à lucide qui est un troll chargé par salerno ou cablecom de répandre la bonne parole sur ce dossier, il utilise aussi le pseudo de marcheur solitaire et ne vient sur les blogs que pour répéter ce qu'on lui demande de dire, regardez les autres blogs qui parlent du sujet et vous verrez qu'il copie-colle partout le même argumentaire. on voit à quel point ils nous prennent pour des cons chez salerno...

Écrit par : michel | 07/02/2014

Les commentaires sont fermés.